STAGE TECHNIQUE PEINTURE À L’ENCRE SUMI-E (COMPLET)

L’ART DU SIMPLE-PEINTURE TCH’AN et SUIBOKUGA

Intervenante : PASCALE FRANCE

Durée : 3 jours

Jeudi 9 | Vendredi 10 | Samedi 11 février 2023

10h-13h00 | 14h-17h00 (pause repas possible sur place).

Adultes tous niveaux

10 participant-e-s au maximum

Présentation :

La peinture Tch’an (VIème siècle pour la Chine) et Sumi-e (XIIIème siècle pour le Japon) utilise de façon ancestrale quatre éléments : Le pinceau, l’encre, l’eau et le papier de riz.

Cette pratique expressive a pour sujet l’observation de la nature.

Elle exclut toute retouche. Par sa main le peintre laisse une trace indélébile sur le papier. Par sa posture, son souffle, il engage toute sa personne.

La base de l’enseignement technique Shikunshi s’élabore à partir de ce qui est nommé « les 4 gentilhommes » associés aux saisons : Orchidée (le printemps), Bambou (l’été),
Chrysanthème (l’automne ) et Prunier (l’ hiver).

Ces thèmes majeurs pour acquérir une première et solide compétence avec les pinceaux sont une porte ouverte vers la réalisation des paysages et toute la métamorphose de la nature. Une des
caractéristiques de cet art est l’harmonie en respectant les lois du vide et du plein, des espaces des contrastes. Chaque végétal apporte une maitrise dans les gestes et les encrages.

Durant ce stage le Bambou est à l’honneur.

La représentation du bambou évoque l’harmonie entre la force et la délicatesse.

Étapes :

  • Se familiariser avec le matériel. La tenue du pinceau est sensible à la moindre pression à la moindre variation du mouvement de la main.
  • Préparation du geste par le souffle, la posture le regard. Comment acquérir le geste en suivant pas à pas chaque progression avec le plaisir de la découverte
  • Préparation technique : Exploration des différents traits, les levées de pinceau, l’encrage et les
    vitesses des tracés. Le trait incarne à la fois forme et volume, tonalité et rythme en tant qu’unité vivante.
  • Réalisation du bambou par les tiges, les bambous majeurs, le feuillage jusqu’à l’élaboration d’une
    petite composition

Chaque étape sera démontrée. Des modèles sur papier serviront de support pédagogique

Pour les débutants :

Il ne s’agit pas, durant ces 3 jours, de réaliser une œuvre mais susciter l’envie de continuer cet
apprentissage jusqu’à la liberté du geste.

Pour les expérimentés :

Faire confiance à son désir plutôt qu’à sa volonté.

Pour tous :

L’apprentissage du silence de ses pensées. Se relier à l’essentiel de sa propre exigence.

Citations de Shitao (XVIIème) :

L’encre en imprégnant le pinceau doit le doter d’aisance ; Le pinceau en utilisant l’encre doit la douer d’esprit. L’aisance de l’encre est une question de formation technique ; l’esprit du pinceau est une question de vie”

‟L’homme détient le pouvoir de formation et de vie, sinon comment serait-il possible de tirer ainsi du pinceau et de l’encre une réalité qui ait chair et os …”

Chair : densité, forme, aspect gracieux

Os : structure interne solide et vivante

Déroulement :

Jour 1 – Présentation de l’enseignante

Présentation de la peinture tch’an et Sumi-e en faisant référence aux 6 règles du Traité de Xie-HE Vème s. ainsi qu’aux 4 trésors (pinceaux, encre, pierre à encre et papier)

Techniques de base :

  • Posture, tenue du pinceau. Apprendre à tenir un pinceau en traçant un simple trait de l’hésitation
    jusqu’à l’aisance du mouvement du pinceau
  • Explorer les différents traits (accompagnés de notre tranquillité afin d’obtenir une sensation de stabilité)
  • Apprentissage du graphisme des tiges, des branches principales, secondaires de bambou
  • Les différentes sortes de nœuds

Les expérimentés iront plus loin.

Jour 2 – Force des bambous majeurs et délicatesse des feuilles

  • Bambous majeurs avec orientation différente du pinceau. Découverte de l’encrage pour apporter la lumière
  • Feuilles de bambou par la technique de l’hirondelle
  • Synthèse des apprentissages

Démonstration d’une petite composition.

Jour 3 – Mise en route (soleil, labyrinthe)

  • Technique d’encrages
  • Premiers ilots de feuilles en intégrant la lumière
  • Bambous avec tous les éléments
  • Petites compositions
  • Lois d’harmonie

Des échanges, des questions concluront chaque fin de journée.

Matériel à apporter :

  • Papier

https://www.boesner.fr/supports/papiers/papiers-pour-calligraphie/papier-de-chine-wenzhou-en-rouleaux-30-g-m-2.html#/2549-format-045_x_25_m

  • Encre

https://www.boesner.fr/arts-graphiques/materiel-calligraphie/encres/encre-de-chine-a-frotter-n-7.html

  • Pierre à encre

https://www.boesner.fr/arts-graphiques/materiel-calligraphie/pierre-a-frotter-japonaise.html

  • Pinceau grand

https://www.boesner.fr/arts-graphiques/materiel-calligraphie/pinceaux/leonard-pinceau-calligraphie-5520-poil-loup.html#/21560-taille-n12_o_10_mm

  • Pinceau petit

https://www.boesner.fr/arts-graphiques/materiel-calligraphie/pinceaux/leonard-pinceau-calligraphie-5520-poil-loup.html#/21561-taille-n8_o_7_mm

  • Papier brouillon comme rouleau de 30m « MÂLA »
  • Une feutrine 45X70 cm
  • Stylo, crayon à papier 

Ou apporter le matériel dont vous disposez